blog dominique autie

 

Samedi 13 novembre 2004

08: 46

 

La Passion de Hallâj

 

Kabir

 

J'ai reçu hier par la poste les quatre gros volumes de l'opus major de Louis Massignon [1]. On ne trouve plus depuis quelque temps l'intégralité de cette somme dans les librairies de neuf et les libraires qui font commerce de livres anciens, que je consulte sur Internet, ne disposaient pas d'un exemplaire de seconde main complet. À ma plus heureuse surprise, une librairie en ligne doit avoir accès à un stock résiduel qui lui permet d'offrir l'ensemble, à l'état neuf, au prix d'origine.

Al-Husayn Ibn Mansûr al-Hallâj, le Cardeur des âmes (allusion au métier de son père), fut atrocement martyrisé à Bagdad en 309 de l'hégire (922 de notre ère) pour avoir proféré ces mots : Ana-l-haqq. C'est précisément l'un des objets des deux mille pages dont m'attend la lecture que de tenter une traduction éclairée du Ana-l-haqq de Hallâj. Dans le cadre étroit de cette chronique, nous nous rangerons au lapidaire Je suis la Vérité qui escamote un complexe et fulgurant cheminement par lequel c'est Dieu, l'Unique, en Hallâj, par Hallâj, qui parle ainsi – une parole qui, de la bouche du mystique, ne manqua pas d'être entendue comme un blasphème.

Un beau hasard achemine ces volumes jusqu'à moi le jour même des funérailles de Yasser Arafat. Me revient cette affirmation entendue, au début des années 1970, lors d'une brève tentative d'initiation à la méditation transcendantale restée sans suite : Maharishi Mahesh Yogi enseignait que, si seulement un locataire sur dix de la Planète se livrait à la méditation, la face du Monde en serait à jamais changée par l'impossibilité notamment pour toute violence d'accéder à une dimension collective.

Si ce n'est la méditation, du moins la quête attentive, modeste, têtue de quelques filons de l'âme enfouis dans le terreau des traditions d'Orient peut-elle, je veux le croire, esquisser une telle perspective. Ma peur de l'autre n'est pas sortie intacte de la lecture du Trésor des secrets de Nezamî de Gandjeh, des Récits d'un pèlerin russe et du Mémorial des Saints de Farid-ud-Din 'Attar. Je ne cite pas ces textes par forfanterie d'érudition, je prends date avec le visiteur de cette page pour de futures chroniques ; sans attendre, qu'il navigue à son gré, à son rythme, dans le site D'Orient et d'Occident, auquel je l'ai déjà renvoyé par deux fois dans les lignes qui précèdent : il y découvrira nombre de ceux qui ont tissé de précieux liens de l'âme avec l'autre, l'Étranger. Avec cet autre dont la tradition, aujourd'hui même – fût-ce à son insu – recèle peut-être le chiffre d'une langue désormais cryptée qui plonge notre temps dans l'effroi.

 

--------------

[1] Louis Massignon, La Passion de Hallâj, « Bibliothèque des Idées », 4 volumes, Gallimard, 1975. Cette édition est posthume. Elle restitue un corpus enrichi autour d'un texte central constitué par la thèse de doctorat ès lettres que Louis Massignon consacra à Hallâj. Celle-ci fut d'abord publiée en 1922 aux éditions Paul Geuthner, accompagnée la même année, chez le même éditeur, par une thèse complémentaire formée par un Essai sur les origines du lexique technique de la mystique musulmane ; ce dernier, bien que d'un abord particulièrement ardu, est un outil de référence dès que l'on tente de s'avancer dans les contrées, arides elles-mêmes, des mystiques de l'islam. L'Essai sur les origines du lexique… est disponible aux éditions du Cerf, dans une version assez méchamment reprintée en 1999 d'une édition antérieure.

Kabir, un autre mystique tisserand, au cœur de l'Inde du XVe siècle.

 

Permalien

Commentaires:

Cet article n'a pas de Commentaires pour le moment...

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

avril 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML