blog dominique autie

 

Vendredi 10 décembre 2004

05: 23

 

…………Désert

 

 

Dara

Le visiteur l'aura sans doute pressenti, la chronique mise en ligne à l'aube a été écrite au plus tard la veille au soir. Qu'il ne se représente pas toutefois une simple manie du matin, un clic de souris donné dans un demi-sommeil, par pure bravade, histoire de prouver que j'étais debout à cette heure-là. Une fois tiré de son statut de brouillon, le texte publié comme chronique du jour est relu à l'écran et j'y porte de nombreuses retouches. Souvent, subsistait une coquille que je n'avais pas vue la veille, en dépit de nombreuses relectures. Mais l'essentiel de mon travail du petit matin consiste en retraits de mots et de chevilles inutiles. Je vois la phrase devenir plus compacte, d'un poids volumique plus élevé, retrouver une intention première avec laquelle le texte a dû négocier, qu'il a rendue plus présentable qu'elle n'était.

Car la langue du réveil n'est pas tout à fait celle du coucher. Un texte écrit à peine levé est tissé de pensées plus tranchantes, plus sévères, pour ne pas dire cruelles. La nécessaire médiation de la vie diurne n'a pas encore arasé la colère, le désir ni la foi. Les petites pensées fermes du matin congédient la bien-pensance, les bons sentiments, les cellules de soutien psychologique et les réformes de l'orthographe édictées par voie réglementaire – ou pire encore : car une société qui légifère sur la langue s'approche dangereusement, me semble-t-il, du plus haut degré de l'asservissement moral en érigeant l'irresponsabilité en principe civique, si ce n'est en culte d'État.

Je tiens cette disposition provisoire, subtile, éminemment précaire pourtant, où l'esprit fait face sans tuteur aux heures de clairvoyance qui l'attendent irrévocablement, pour un modeste écho de l'ascèse pratiquée au désert, pour la plus ancienne posture qui appelle sur elle ce principe universel d'oraison (dont je posais il y a quelques jours l'hypothèse). Pour tenter de le dire autrement, ces heures de l'aube seraient assez peu investies encore de pensée exogène, de bruit (je prends ici le sens très précis de redondance d'information que concède accessoirement à ce mot le dictionnaire), assez libres de tout harcèlement exotérique pour qu'une forme d'ésotérisme, par constraste, affleure dans cette bulle d'espace et de temps. Ce qui consiste à instaurer chaque jour, deux ou trois heures durant dans le meilleur des cas, l'autre régime du monde – dont René Guénon n'a cessé, dans son œuvre, d'invoquer les fondements.

Je confirme à ceux qui hésiteraient, lisant ces lignes, qu'il y a bien dans cet agencement du petit jour un impératif catégorique dont l'exercice n'est pas dénué de toute morgue – mais aussi une grande retenue.

Mes chats, qui me voient vivre, savent tout cela.

 

Dara, cliché Marie-Laure Reversat.

 

Permalien

Commentaires:

Cet article n'a pas de Commentaires pour le moment...

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML