blog dominique autie

 

Dimanche 26 décembre 2004

08: 26

 

Le texte et l'effroi

 

Vent solide

 

Afin de mieux résister à l'unanimisme festif et au grand ordinaire qui plus que jamais ces jours-ci se vautre devant chacun de nos pas, pour mieux conspuer l'air du temps, sortons de leur tiroir quelques bribes colériques. Celles-ci, par exemple, dont j'aimerais qu'on m'épargne de devoir jurer-cracher que la date en est authentique. Crachons-jurons tout de même, ça ne coûte rien.

 

[Samedi 7 septembre 2002]

Je lis ce matin dans Le Monde que Dernier royaume I, II et III de Pascal Quignard – qui n’était pas encore disponible en librairie en début de semaine – figure déjà sur la sélection du prochain prix Goncourt.

Cet après-midi, les trois volumes sont sur la table du libraire (d’ailleurs ni sur la table des vraies nouveautés nouvelles, ni sur celle spécialement dressée pour la rentrée littéraire).

J’ouvre au hasard Sur le jadis (le deuxième tome) et tombe sur le chapitre XIV, qui tient en ces trois lignes :

Les poissons sont de l’eau à l’état solide.
Les oiseaux sont du vent à l’état solide.
Les livres sont du silence à l’état solide.

Non, vraiment, il est hors de question de faire lire cela à la France entière ! Sans parler de la petite vendeuse de pain congelé qui demandera le Goncourt du jour, à qui le libraire expliquera qu’elle doit acheter trois volumes d’un livre qui ne raconte même pas son histoire à elle.

Il convient – si tant est qu’il y ait le moindre risque – que ces messieurs du jury se calment : qu’ils ne viennent pas remettre en cause la clandestinité à laquelle retourne la langue ces temps-ci. Qu’on nous laisse transmettre en secret quelques livres à nos enfants.

*

Les migrations d’été sont terminées. L’arrogance du désœuvrement s’agrège de nouveau dans les rues (le hâle, en prime). Toujours, l'alexithymie surmultipliée – bretelle du soutien-gorge blanc cassé, ceinture du slip cassis, afin que nul ne l’ignore, et la prothèse Nokia greffée entre la main droite [celle enseignée à écrire] et l'oreille. [Il est clair que tout ce beau monde doit absolument continuer d'ignorer qui est Pascal Quignard.]

 

Permalien

Commentaires:

Cet article n'a pas de Commentaires pour le moment...

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML