blog dominique autie

 

Mercredi 12 janvier 2005

05: 51

 

La planche CCCCXXXI
Dominique Autié
des Oiseaux d'Amérique

 

Audubon Flamant rose

Je n'ai d'autre propos, aujourd'hui, que de donner à voir cette image. Elle est extraite d'un ouvrage du XIXe siècle, Les Oiseaux d'Amérique de John James Audubon (1785-1851), dont l'histoire constitue l'un des plus passionnants épisodes et de l'ornithologie – et de l'édition.

Audubon tirait à la carabine les oiseaux qu'il dessinait, ce qui n'empêche pas d'innombrables associations américaines de protection de l'avifaune de s'identifier à ce Français d'origine. Les exemplaires complets de son grand œuvre sont comptés. Des planches isolées sont détenues par des musées, qui les exposent régulièrement [1]. De nombreux livres ont contribué à imprimer la silhouette calligraphique du grand flamant dans la mémoire de beaucoup d'entre nous. Pourtant, aucune reproduction ne restituera jamais la fraîcheur et la délicatesse des teintes de l'original. Il existe, entre celui-ci et la moins injurieuse de ses interprétations par l'offset quadrichromique, la même distance (que l'œil tient pour un gouffre) qu'entre un beau livre publié aujourd'hui, sur des machines dont le débit d'encre est réglé par l'électronique, et les ouvrages dont les illustrations en noir et blanc étaient couramment traitées en héliogravure jusque dans les années 1960 : malgré la séduction de la couleur et des papiers trop blancs, l'œil sait tout ce qui a été perdu d'un procédé à l'autre. L'œil sait que le noir et blanc photographique (rendu par le velouté des encres de l'hélio) était une interprétation et que la couleur industrielle produit un pastiche.

Les 435 aquatintes de la grande édition princeps des Oiseaux d'Amérique, au format dit double éléphant folio, sont colorées à la main. Chacune est un tableau.

La planche CCCCXXXI illustre la couverture du recueil d'articles de vulgarisation scientifique de Stephen Jay Gould, Le Sourire du Flamant rose [2]. Dans le texte éponyme qui ouvre le livre, Gould donne un commentaire époustouflant, selon sa manière, de l'évolution anatomique de l'échassier, dont le bec présente la particularité d'être soudé au crâne par sa partie inférieure (c'est la supérieure qui est mobile).

Et j'ai lu, il y a longtemps, que Saint-John Perse était familier des planches des Oiseaux d'Amérique [3].

Je suis frappé par la force iconique de cette image. C'est, bien entendu, un défaut de perspective qui crée parfois l'illusion que les designers et les publicitaires du XXe siècle auraient inventé l'écrit iconique – l'image qui porte avec elle son discours, qui réfute d'emblée tout sous-titrage, toute glose et qui, dans sa forme la plus épurée, ne décrit rien d'autre qu'elle-même.

Il y a peut-être, pour cette raison, une intime parenté entre le crayon de John James Audubon et l'objectif photographique d'Alberto Korda, qui réalisa le 6 mars 1960 le célèbre cliché en noir et blanc d'Ernesto Che Guevara.

 

[1] Le muséum d'histoire naturelle de Nantes présente, durant toute l'année 2005, une importante exposition consacrée à Audubon, comprenant de nombreux dessins originaux et planches extraites des Oiseaux d'Amérique.
[2] Le Seuil, 1988.
[3] Les Oiseaux et l'œuvre de Saint-John Perse, catalogue de l'exposition organisée par les Amis de la Fondation Saint-John Perse à l'occasion de l'inauguration de la Fondation, Aix-en-Provence, 1976.

 

 

tabletteblanc

CE BLOG DISPOSE D'UN INDEX
Retrouvez une chronique ancienne
Naviguez par thèmes…
blanc
Cliquez ici
Permalien

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

janvier 2005
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML