blog dominique autie

 

Samedi 22 janvier 2005

09: 12

 

Du compassionnel

 

De la survie en milieux hostiles [V]
(Courts manuels portatifs – 7)

 

 

Qu’il soit simplement clair que la notion de victime s’applique ici à un comportement singulier, dans toute l’ambivalence induite par l’usage d’un seul et même mot pour désigner, d’une part, celle ou celui qui subit dans sa chair et/ou dans ses biens les conséquences d’un accident, d’une catastrophe naturelle, d’un acte criminel ; et, d’autre part, la posture qu’adopte celle ou celui qui, conforté par un vaste dispositif psychomédiatique, s’accorde et revendique un droit à la réparation pour ce qu’il expose d’un dommage subi, quelle qu’en soit la nature. Au regard de la théorie des ensembles, l’ensemble commun aux deux ensembles que forment ceux que désignent ces deux définitions d’un même terme est si loin, semble-t-il, de recouvrir ces derniers qu’il serait plus rigoureux de nommer par deux substantifs clairement distincts ces deux contenus.

La compassion est inspirée par la souffrance de l’autre.

Le compassionnel est le sous-titrage d’une compassion absente, voire d’une compassion qui peut n’avoir jamais été. Le compassionnel est le discours social de la compassion. Il peut tenir lieu de compassion. Le dispositif psychomédiatique évoqué plus haut semble concourir, pour une large part, à l’en justifier.

Dans ces conditions, une compassion non sous-titrée est cruelle, à la limite du supportable pour qui en est le destinataire.

En conséquence, il se peut fort bien que la victime en posture sociale n’attende qu’un sous-titrage – ce qui le désigne, le valide comme victime aux yeux de tous –, surtout pas la compassion elle-même.

Il se peut que la compassion sans sous-titrage suscite la rancune, la rage, la haine chez une telle victime.

La compassion peut rendre fou.

Ces situations sont singulières, elles se vivent dans la honte la plus sordide, se soldent dans l’odieux.

Nous sommes souvent, désormais, dans ce cercle vicieux-là. Ce cercle est le vice, le blason de la perversion dans nos sociétés.

 

Permalien

Commentaires:

Cet article n'a pas de Commentaires pour le moment...

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML