blog dominique autie

 

Dimanche 13 février 2005

07: 37

 

5 h 40

Mes jeux du cirque (suite)

 

johnny

 

J'la croise tous les matins
5 h 40
Elle va prendre son train
Et moi j'rentre

 

Après l'appoggiature de Céline et les jeux de cloches de Véronique, parlons un instant, voulez-vous, d'un couac de Jean-Philippe.

Jean-Jacques Goldman (toujours lui) a écrit cette chanson, il l'a cousue main pour Hallyday. Petite scène de genre, qui fonctionne parfaitement, que le chanteur joue sans la moindre fausse note. Enfin… Sur le DVD du Lorada Tour [1], justement, le spectateur assiste en différé à un étonnant plantage vocal.
Je maudis les fins de semaine, quand les autres me l'ont volée / C'est ici, très précisément, que la voix se casse. Le chanteur a-t-il présumé de ses cordes vocales, veut-il en rajouter, le dernier mot s'étrangle sur cette note trop haute. D'autres ne s'en seraient pas remis, auraient exigé que ce passage ne figure pas sur le film du spectacle. Lui, c'est à l'arraché qu'il s'en tire, et sa récupération est saisissante : un cri, un hurlement devrais-je dire – on ne sait si sa gorge souffre de l'écueil, si la douleur est coextensive au trip amoureux que conte le roman noir de cette chanson, ou si Hallyday hurle de rage contre lui-même. Toujours est-il qu'après avoir enchaîné (…jusqu'au lundi matin, 5 h 40…), il jette à son micro, qui n'a pas quitté son pied – de toute la chanson, Hallyday garde les mains libres, dramaturgie et non show-biz –, un regard plein de morgue : Stallone émergeant de l'enfer.

La fin du morceau coule de source, les deux guitaristes se livrent à un dialogue façon pedal steel d'un professionnalisme impeccable, l'artiste lampe hors-champ un magnum de Contrex, tombe la veste de son costume en cuir et revient, au centre du sunlight, déclamer l'envoi, a cappella :

…elle va prendre son train et moi j'rentre.

Et moi – désolé de ne pas juger bon m'en excuser – je marche.

 

[1] « Lorada Tour » – Bercy 1995, Mercury (Universal Music), 1995. Édition anniversaire 2003.

Johnny Hallyday, Bercy 1995 (d'après une capture d'écran du DVD sur J'la croise tous les matins, paroles et musique Jean-Jacques Goldman).

 

Permalien

Commentaires:

Cet article n'a pas de Commentaires pour le moment...

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML