blog dominique autie

 

Vendredi 1 juillet 2005

05: 52

 

La Nature du Monde

 

 

sculpture_hindoueblanc

Bientôt 20 h. Chaleur accablante, les yeux rougis par une journée devant l'écran. Je saisis le plus récent volume reçu par la poste [1] à la suite d'une enchère sur eBay, emportée sans gloire puisque j'étais le seul enchérisseur, et je file à la terrasse du café le plus proche. Face à la gare des bus, à deux pas des boulevards, l'oxyde de carbone me pique la gorge mais, au moins, le monde défile sous mes yeux en temps réel, et non dans les coins de mon vingt et un pouces extra plat.

L'ouvrage, qui n'est pourtant pas ce qu'on désigne aujourd'hui sous le terme de beau livre, est d'un format généreux, lourd en raison du papier couché de bonne main qui a été choisi. Le texte d'Alain Daniélou – une simple évocation de l'éros hindou – est donné dans une typographie large. Il prépare la découverte d'un cahier d'une soixantaine de clichés noir et blanc reproduits en belle page, assortis d'une brève légende en regard.

Le grand indianiste se contente d'indiquer au lecteur occidental que les textes sacrés de l'Inde décrivent l'Être cosmique primordial comme un homme et une femme étroitement enlacés (Brhad-âranyaka Upanishad, 1.4.3). La vulve et le phallus sont la représentation, le symbole des principes qui causent la formation du monde. Leur union exprime la nature de l'action (Vâtula Shuddha Agama). Les derniers bus pour la banlieue qui viennent se ranger à quai défilent à quelques pas de ma table et font écran, un instant, à la luminosité moite stagnant dans le tub que forment la façade métallique du Crédit agricole et l'armature de la gare routière. Et Alain Daniélou de commenter : La forme des organes qui différencient le mâle et la femelle est, par sa nature même, un symbole. Dans l'Univers, il n'y a pas de hasard, pas d'illogisme. En prenant pour l'image de la causalité divine le phallus dressé et la vulve, nous n'attribuons pas à une forme anatomique accidentelle un sens symbolique. C'est cette forme même qui nous révèle un aspect fondamental de la nature du monde et de la Personne Cosmique [2]. De retour ici, je vérifierai que je dispose bien de la Brhad-âranyaka Upanishad et de la Chandogya Upanishad – d'où Alain Daniélou tire nombre de ces passages –, traduites par Émile Senart, deux beaux petits volumes édités dans les années 1930 par Les Belles Lettres (l'association Guillaume Budé patronnait donc aussi des publications orientalistes). Quelques grosses gouttes émaillent soudain le trottoir, devant moi, sans parvenir à le mouiller. Le livre est protégé de la pluie, qui ne viendra pas, par le large auvent du rideau de toile. Plus loin, ce passage des Tantra : La lèvre inférieure est le phallus, la lèvre supérieure la vulve, de leur copulation naît la parole.

Les illustrations font se succéder un ballet de corps d'une délicate opulence, dont la pierre millénaire grêlée n'entame pas la joie fière de s'étreindre, s'arrondir, se dresser sous la caresse. Il y a huit ou neuf siècles, ainsi, votre main aurait consenti d'exacte façon à la grâce pure de cette fesse, et rien n'est plus enviable à l'instant que cette paume gracile dans laquelle le corps énonce que toute spiritualité est ascendante. Selon les Purâna shivaïtes, écrit encore Alain Daniélou, dans le Kali Yuga, l'Âge des Conflits, où nous nous trouvons, seuls les fervents de l'amour, les adeptes du culte de Shiva-Dionysos pratiquant la Bacchanale pourraient sauver le monde de la destruction.

Au détour d'une page, ce couple de Rajarani occupé à ses préludes. Curieusement, il devient plus saisissant encore dès que j'en réduis le format pour l'insérer en lettrine dans cette page du blog. Je tente d'évoquer les contrastes veloutés que lui aurait conféré, quelques années plus tôt, une impression en héliogravure. Lente et subtile manipulation pour apprivoiser le cliché – comme dans le révélateur, les gestes s'affirment, le plissé monte en valeur, les visages disent leur trouble. Quelle merveille ! au terme approchant d'une journée lourde, à l'hygrométrie que je suppose celle du sous-continent aux environs d'Agra à la saison chaude, que de pouvoir ainsi se faufiler dans une autre pensée du monde, qui offre de consommer l'union mystique dans ce qu'on nommait naguère le magasin de frivolités.

 

[1] Alain Daniélou, La Sculpture érotique hindoue, Buchet-Chastel, 1973.
[2] Op. cit., pp. 27 sq.

Bhuvaneshvar, Temple de Rajarani, XIIe siècle. Cliché Alain Daniélou. La légende indique : L'amant commence à dépouiller de son léger vêtement une jeune fille hésitante (La Sculpture érotique hindoue, op. cit., pp. 160-161).

 

Commentaires:

Commentaire de: Lambert Saint-paul [Visiteur] · http://lambertsaintpaul.hautetfort.com/
On se surprend parfois à admirer la beauté des feuilles d'un arbre dans la beauté du soir, ou les courbes sensuelles de l'être aimé à moitié cachées dans des draps frais qui ont séché au soleil.

Le désir goutte à goutte.


Permalien Lundi 4 juillet 2005 @ 21:13
Commentaire de: hueber [Visiteur]
Bonjour,
Je souhaiterais avoir le texte de la Chandogya Upanishad III,14,1 ,s'il s'agit bien de ce livre que vous avez acquit.Merci
Permalien Mercredi 28 février 2007 @ 16:53

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML