blog dominique autie

 

Vendredi 18 novembre 2005

05: 35

Extraits du Petit Œuvre pornographique pour flûte seule

 

Corps préparés
singe_patissier
III

 

 

 

 

lettre_p

our Barbarella, que l’atelier se contente du trait et me livre un jeu de bleus. En écoutant une vieille cire du Velvet Underground, j’exécuterai moi-même la mise en couleur.

 

 

lettre_c

aramel sache que je goûte sucre et sel. Qu’elle sue : à la pointe de ma langue, la larme noire qui perle sous ses bras ; du doigt, sur le grain de mon sexe, son lait salin que le bonbon écume.

 

 

lettre_t

on cul, quel cul ! « Chez nous, on dit ‘Le mont Cameroun’. » Que l’on me fasse lecture, au salon, d’un traité de vulcanologie, recto tono.

 

 

lettre_gdetour

obé-je le sexe laqué de Litchi, la petite geisha qu’on débauche à “La Lanterne” pour mes after tea, qu’elle ne prenne pas la liberté d’un couac sur son shamisen — car l’ordre du monde butine les fleurs blanches de son kimono.

 

 

lettre_gombre

amahucher Nuoc-Mâm dans la réserve, entre deux palettes de miettes de crabe “Impérial”, why not ? Mais qu’on lui enseigne avec rigueur l’orthographe de mon nom, pour le registre d’importation de la supérette thaï de la rue Denfert-Rochereau où elle est employée aux écritures.

 

 

letre_jor

blanc
e m’appliquerai à confondre Oan et Nao, les transsexuels — il ou elle et lui — à inventer un diminutif à
On, l’asexué, le vice sans formes. Dans mon vertige, je me raccrocherai à ma hampe, la seule cause qui ménage mes effets.

 

 

lettre_mouche

oici Mouche. Vous me l’avez fait languir. Mais jurez-moi, à la naissance de la touffe, que cette décalco — À toi pour la vie — s’effacera aux sels de bain : son boy-friend irlandais lit René Char dans le texte.

 

 

lettre_mrouge

ais que vois-je ? Rarebird, la petite bravache ! Qu’on la plie à l’aiguille du tatoueur, qu’il lui marque l’omoplate de l’oiseau libellule monochrome, celui qu’on entrevoit chaque millénaire.

 

 

lettre_r

blanc
ita, tout cuir. Ne pas toucher l’intouchable — celle qu’attouche à tout propos sa seconde peau.

 

 

lettre_abricot

blanc
h, qu’elles reviennent, les Barbouillées, de la cueillette ! Gousses, folies, fruits rouges. Qu'enfin je mette la main au panier d’abricots.

 

 

lettre_d

blanc
oublez Forever, mon giton d’albâtre, ma cariatide. Je sens poindre la crampe.

 

 

Dominique Autié.

 

 

Corps préparés I
Corps préparés II

 

 

Le Singe pâtissier, automate Roullet et Decamps, vers 1880, in Christian Bailly, L'Âge d'or des Automates, 1814-1914, Éditions Scala, 1987, p. 128.

 

 

Certains de ces textes ont été écrits il y a près de vingt ans. D'autres les rejoignent, au fil des années, du loisir (une heure de conduite sur autoroute suffit parfois à susciter l'apparition d'un de ces corps sur la bande d'arrêt d'urgence). Ils feront ici prochainement l'objet d'une quatrième, voire d'une cinquième livraison. Il m'a très tôt paru enviable que ces Corps préparés fournissent un jour le prétexte à un livre d'artiste – burins ? aquatintes ? lithographies ? Toutefois, je ne me suis jamais préoccupé de diffuser cet opus minor jusqu'à ce que la Toile m'en offre l'opportunité. Je serais ravi qu'un plasticien trouve à son tour dans ces divertimenti prétexte à quelque légèreté conséquente.

 

 

Commentaires:

Commentaire de: Jacques Layani [Visiteur]
Je lis, je ne dis rien, plus rien. L'air vibre.
Permalien Vendredi 18 novembre 2005 @ 09:22
Commentaire de: Louis-Ferrand de Montclerc [Visiteur]
Opus minor, certes, divertimenti, soit... mais du meilleur Autié.
À quand certaines nouvelles, soit disant perdues pour une ou deux ?
Montclerc.
PS : sommes-nous assez pousse-au-crime ?
Permalien Vendredi 18 novembre 2005 @ 19:14
Commentaire de: Marie Pierre [Visiteur]
Le plaisir de lire, le désir de lire, lire le désir.
Silence.
Recueillement.
Et l'attente du désir de lire.
Merci.
Permalien Samedi 19 novembre 2005 @ 00:05
Commentaire de: Clemente [Visiteur]
Cher Dominique,
À bon entendeur...
Comment résister à cet "appel du pied" ? Mais pourquoi un livre d'artiste ? Pourquoi pas un livre d'auteur (vous) illustré
par plusieurs artistes ?
Enfin, dernière question : puis-je mettre une option sur Nuoc- Mâm et une sur Rita ?
D'autre part, mon site est -enfin- opérationnel :
www.josephclemente.org
Donnez-moi votre avis, s'il vous plaît.
Il va de soi que vous figurez en bonne place parmi les liens.
Bien amicalement,
Joseph
Permalien Mardi 22 novembre 2005 @ 15:00
Commentaire de: C.C. [Visiteur] · http://constantincopronyme.hautetfort.com/
J'avais parié trouver ici, à la suite de ces "Corps préparés", un commentaire de Louis-Ferrand de Montclerc. Gagné !
Permalien Lundi 28 novembre 2005 @ 23:59

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Dominique Autié
Dominique Autié
Quand le labeur
de vos journées
et les lectures
de vos nuits
vous tendent un seul
et même miroir
qui est l’écran
de votre ordinateur,
il y a urgence
à créer votre blog :
grâce au premier internaute
qui vous rend visite,
le cercle
cesse d’être vicieux.

Dominique Autié
Dominique Autié
Dominique Autié

octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
filet_dadada
filet_blanc_blog

LE PORTAIL intexte.net

Le blog de Dominique Autié
est développé sur le portail

intexte.net

logo_intexte
www.intexte.net

Agence d'édition
en ligne et hors ligne
de contenus pertinents.


*

Les éditions n&b
ont choisi le portail intexte.net
pour y développer leur site :

logo_nb
http://editions-nb.intexte.net



filet_blanc_blog


cadratin_dadada




Rechercher


Syndiquez ce blog XML